Ville Amie des Aînés

La nouvelle instance participative des seniors mulhousiens est officiellement installée depuis le 29 avril 2022.
 

Composition

13 femmes et 17 hommes âgés de 62 ans et plus issus des 6 grands secteurs  de la Ville. La durée du mandat de ces membres est limitée à celle du mandat municipal.

 

Missions

  • Réfléchir, proposer et mettre en place des actions dans le cadre de la démarche « Mulhouse, Ville Amie Des Ainés »
  • Pouvoir se saisir de problématiques ou être saisie par la Ville pour des avis sur des projets portés par la collectivité
  • Être relais d’information et de communication entre les seniors, les acteurs locaux et les autres générations

 

Fonctionnement

  • Des groupes de travail thématiques (thématiques issues de la concertation des membres nouvellement nommés)
  • Des séances plénières (2 séances annuelles réunissant l’ensemble des membres)
  • Des consultations ponctuelles (par exemple dans le cadre des projets d’aménagement de « Mulhouse Diagonales » ou « Nature en ville »)

 

La Ville de Mulhouse est entrée dans la démarche VADA (Ville Amie Des Aînés) en 2016. En rejoignant ce réseau nous nous sommes engagés à impliquer les Aînés et les partenaires locaux du « Bien Vieillir » dans la prise en compte sur son territoire des enjeux liés au vieillissement.

 

Fonctionnement instance des seniors

 

Vous pouvez contacter l'instance par mail à [email protected]


Mobilité

 

L’opération « Pieds tram bus » est à l’initiative de la commission « mobilité- transports » de Mulhouse Ainés.

 

Il s’agit de familiariser les seniors avec le réseau de transport urbain et de lever les éventuelles appréhensions sur leur utilisation. Les participants pourront ainsi voir comment choisir et acheter un titre de transport, organiser un itinéraire, repérer des horaires et les correspondances à prendre.

 

Les trois sorties ludiques et pédagogiques programmées seront l’occasion de sortir en dehors de son secteur de résidence, de se rendre au centre- ville, de découvrir les différentes possibilités de se déplacer.

 

Un accompagnateur professionnel de Soléa, un encadrant de la Ville de Mulhouse et des membres de « Mulhouse ainés » accompagnent les participants

 

L’utilisation des transports facilite la mobilité et est aussi un facteur de lutte contre l’isolement.

 

Découvrez le programme


Accessibilité

 

Afin de faciliter l'accès et l'utilisation des services administratifs en ligne aux seniors, la Ville de Mulhouse a publié un Guide des lieux d’accès, d’accompagnement et de formation à Internet.

 

Ce guide regroupe des lieux à destination de 3 types de profils :

  • "Je sais utiliser Internet mais je n’ai pas d’ordinateur" : les lieux recensés sont à destination des personnes autonomes sur le web mais n'ayant pas d'équipement à disposition ;
  • "J’ai besoin d’être accompagné pour réaliser mes démarches sur Internet" : les lieux indiqués proposent un accompagnement destiné aux personnes peu familières avec les démarches en ligne
  • "Je souhaite être formé à l’utilisation d’Internet" : les lieux mentionnés offrent une formation à l'utilisation d'internet aux personnes débutantes sur le web.

Le guide est disponible en suivant ce lien.


Soucieuse de créer un cadre favorable au bien-vieillir, la Ville de Mulhouse s’est engagée dans la démarche Ville amie des aînés.

De quoi s’agit-il ?


Les enjeux du vieillissement sont au cœur de cette démarche !

Mulhouse souhaite mieux s’adapter aux besoins de ses aînés, examiner leurs conditions de vie, mieux penser la ville et ses services, améliorer leur mieux vivre et leur bien-être. L’ensemble de ces approches est pris en compte dans le réseau « Villes Amies des Ainés ».


Quels sont les quartiers qui expérimentent cette démarche ?


Les quartiers Brustlein, Cité-Briand, Coteaux, Daguerre, Doller, Dornach, Franklin-Fridolin, Haut-Poirier accompagnés des centres socioculturels (AFSCO, Bel-Air, Lavoisier-Brustlein, Papin) sont impliqués dans cette démarche. 

 

A quelle étape de la démarche se situe Mulhouse  ?


La phase de diagnostic devrait montrer les influences de la vie urbaine sur les conditions et la qualité de vie des seniors. Cet état des lieux est réalisé avec les seniors, les aidants, les professionnels des services à la personne et plus globalement l’ensemble des acteurs et des habitants. Il est élaboré à partir de la méthode de concertation «spirale» centrée sur le bien-être et se construit dans la coresponsabilité et la co-construction des indicateurs de bien-être.

 

Des rencontres en porte à porte, des réunions de terrain sont organisées pour sensibiliser le plus grand nombre et recueillir l’avis des habitants. Le changement collectif fait appel à la responsabilité de chacun.

 

De ce constat émergeront des pistes d’amélioration et de progrès qui seront reprises et classées par priorités dans un plan d’actions.
 

Le diagnostic social
 

Réalisé avec les seniors, les professionnels de la santé et du secteur médico-social, les prestataires de service, il a fait émerger des réflexions sur les thématiques liées au cadre de vie, à l’habitat, aux transports, à la solidarité, aux services de santé et loisirs... Il donne une tendance sur l’attractivité et la convivialité de Mulhouse au regard de ces publics. 


Le réseau francophone des Villes Amies des Ainés

 

Le 10 octobre 2016, Pierre-Olivier Lefebvre, délégué général du réseau francophone des Villes Amies des Aînés a remis le certificat d’entrée dans la démarche à Michèle Lutz, premier adjoint au maire et à Sylvie Grisey, adjointe au maire en charge de la politique des personnes âgées,accompagnées de Nasira Guehama, déléguée au développement des solidarités intergénérationnelles.

Ce certificat marque l’engagement officiel de la Ville de Mulhouse dans le réseau Ville Amie des Aînés.
 

Le plan d'actions


Secteur Brustlein, Cité-Briand, Daguerre, Doller

Le plan d’actions est en cours d'élaboration. Il est établi sur la base du diagnostic social. Le 20 octobre 2016, les différentes parties prenantes, notamment les acteurs de quartier, les services de la Ville et les habitants ont été associés à la définition de ce plan d’actions.

L’animation du groupe, les outils et la méthode ont été conçus par l’Agence de la participation citoyenne avec l’appui du Centre Socioculturel Lavoisier-Brustlein et du service de la Ville en charge de la politique "personnes âgées". Une priorisation des thèmes sur lesquels les habitants souhaitent agir a été effectuée.

Après une phase d'échanges de points de vue, une clarification du questionnement a été définie par consensus.


C’est quoi le problème ? C’est quoi l’idéal ? C’est quoi la solution ?

Le groupe a poursuivi ses travaux par un approfondissement de la production d’idées en réalisant un arbre à idées. Ce support a permis de définir la question du vivre ensemble.

Deux définitions du vivre ensemble ont été apportées. 

Lors de la prochaine réunion, il conviendra de poursuivre la production d’idées et de solutions pour définir un programme d'actions. 

Ces actions seront menées par les habitants eux-mêmes.

Le Centre Socioculturel Lavoisier-Brustlein et le service de la Ville en charge de la politique personnes âgées accompagneront cette formidable dynamique.