Mulhouse, Ville amie des ainés

Mulhouse Mulhouse, le 18 novembre 2015 | 0 commentaire

VAA.jpg

 

Soucieuse de créer un cadre favorable au bien-vieillir, la Ville de Mulhouse lance une démarche d’amélioration de la vie des ainés.

De quoi s’agit-il ?

Les enjeux du vieillissement sont au cœur de cette démarche.

Mulhouse souhaite mieux s’adapter aux besoins de ses aînés, examiner leurs conditions de vie, mieux penser la ville et ses services en fonction des ainés, améliorer le mieux vivre et leur bien-être. Ce sont les défis majeurs auxquels Mulhouse doit faire face pour intégrer le réseau francophone « Villes Amies des Ainés ».

Plusieurs étapes à construire

Un diagnostic sera établi à partir d’une méthode de concertation centrée sur le bien-être, où chacun prend sa part de responsabilité en vue d’un changement collectif. Cette méthode dénommée « Spiral » dégagera les indicateurs de bien-être, mobilisera les seniors, les aidants, les professionnels des services à la personne et plus globalement l’ensemble des acteurs et habitants sur ces questions dans la coresponsabilité et la co-construction.

Des rencontres en porte à porte, des réunions de terrain seront organisées pour sensibiliser le plus grand nombre et recueillir l’avis des habitants.

L’ensemble des informations récoltées aboutira à un état des lieux qui devrait montrer les influences de la vie urbaine sur les conditions et la qualité de vie des seniors. De ce constat émergeront des pistes d’amélioration et de progrès qui seront ensuite à classer par priorités. Ces pistes de progrès permettront d’élaborer un plan d’actions.

Une expérimentation sur certains territoires mulhousiens

Quelques quartiers expérimenteront cette démarche. Les centres socioculturels sont également parties prenantes de cette démarche pour que Mulhouse devienne une « Ville amie des aînés »